الجمعة، 22 يناير، 2016

Algérie : une tentative d’attentat aurait eu lieu contre Gaïd Salah


Par La redaction de Mondafrique -  22 janvier 2016
D’après des sources crédibles, dix sept membres de l’état major algérien auraient échappé, le 19 janvier dans l’après midi, à une tentative d’attentat commis au nord est de l’Algérie, dans la ville d’El Oued, non loin de la sensible frontière libyenne. Une bombe, nous dit-on, aurait été placée dans l’hélicoptère à bord duquel devaient voyager ces dignitaires, dont le chef d’Etat major Gaïd Salah et le général Abderrezak Chérif. Mais l’engin aurait explosé trop tôt, avant même l’embarquement des passagers et le décollage vers Alger. S’il faut être prudent quant à la véracité de cette information dans un contexte tendu de manipulations de toutes sortes, une telle tentative reste vraisemblable. Le général Gaïd Salah, l’homme fort du pouvoir algérien qui effectuait bien une tournée dans l’est du pays ce 19 janvier, s’est attaqué méthodiquement à ceux qui autour du général Toufik, furent les responsables, ces dernières années, des services secrets algériens (DRS). Ce qui lui vaut beaucoup d’ennemis au sein de l’institution militaire, aguerris par des années de coups tordus et de vrais faux attentats. La deuxième cible de cette tentative d’attentat est le commandeur de la région de Ouargla au moment de l’attaque d’In Menas, le général Abderrezak Chérif. C’est lui qui a mis en accusation le général Hassan, chargé à l’époque auprès du général Toufik de l’antiterrorisme, qui a été condamné récemment à cinq ans de prison.

0 التعليقات:

إرسال تعليق

((من كان يؤمن بالله واليوم الآخر فليقل خيراً أو ليصمت))